Bannière site internet 1 copie

COVID-19 : le soutien déterminant de la CTM et de l’Union Européenne

Le 21 avril 2020, la Collectivité Territoriale de Martinique a lancé la première phase d’appel à projets COVID-19 « Préserver la santé des martiniquais ».

Ce dispositif vise à mobiliser le Programme Opérationnel Fond Social Européen pour la mise en œuvre de réponses rapides à l’impact de la pandémie sur le territoire et plus particulièrement sur les achats d’équipements et de matériels spécifiques. Il se rattache à la priorité d’investissement 9.4 du PO, « Amélioration de l’accès des services abordables, durables et de qualité, y compris les soins de santé et des services sociaux d’intérêt général ».

Compte tenu de ses missions de service public hospitalier et la forte mobilisation de sa communauté hospitalière durant la crise, le CHU de Martinique a souhaité se positionner clairement sur cet appel à projets.

La convention d’attribution a été signée le 28 septembre 2020, pour un montant de 19 547 360,52 €. Un avenant de prolongation a été signé et une autre demande est en cours.

Les financements obtenus ont contribué réellement à mettre à niveau les équipements médicaux, informatiques et logistiques du CHUM. Les matériels choisis se révèlent indispensables, non seulement à la continuité du fonctionnement hospitalier, mais aussi à un accès aux soins facilité en période de crise sanitaire. Compte tenu de la situation financière dégradée et de l’absence d’autofinancement, ce dispositif est un facteur clé pour optimiser la capacité de production de soins en réponse à la crise.

Le CHUM a identifié les ressources matérielles nécessaires à une réponse agile, adaptée et efficace pour faire face à une crise sanitaire majeure :

  • Biomédical (équipements médicaux) ;
  • Blanchisserie (règles d’hygiène, substitutions textiles à usage unique) ;
  • Travaux (pose d’hygiaphones) ;
  • Hygiène Sécurité Environnement (matériels de décontamination) ;
  • Laboratoires (réalisation des prélèvements et des tests PCR) ;
  • Pharmacie (surconsommation de certains médicaments) ;
  • Atelier couture (confection de masques en tissus et de surblouses) ;
  • Equipements de protection individuelle (surblouses, gants, masques, lunettes de protection) ;
  • Equipements et logiciels informatiques (infrastructure, visio, téléconsultations, Anapath).

Le CHUM a structuré sa proposition autour de trois axes :

  • Dépistage, diagnostic et prise en charge médico-soignante COVID ;
  • Equipements et matériels de protection ;
  • Equipements nécessaires au fonctionnement correct CHU dans un contexte
    d’éloignement géographique et de difficultés d’accès aux soins.
SYNTHESE DEPENSES ELIGIBLES A L’ APPEL A PROJET N°1 CTMMONTANTS
Dépistage, diagnostic et prise en charge médico-soignante COVID  6 713 251 €
Equipements et matériels de protection (ex.EPI, Masques, SHA,…) 3 587 007 €
Fonctionnement correct du CHU vis-à-vis de l’éloignement géo/accès aux soins compliqué8 637 492 €
TOTAL EQUIPEMENT18 937 750 €

Le biomédical représente le premier poste de dépenses. Cet item intègre une partie mise à niveau des soins critiques, du SAMU, des laboratoires, des blocs mais surtout mise en place d’équipements qui favorisent l’accès aux soins de populations vulnérables (diagnostic cancéro, Anapath) en contexte autarcique.

Pour illustrer, voici quelques-uns de ces équipements :

– 3 Défibrillateurs Moniteurs complets : 5 283,52€ (SAMU)
– 18 Moniteurs de paramètres physiologiques : 69 337,63€ (Réa PZQ)
– 2 Moniteurs de paramètres physiologiques : 7 704,18€ (Urgences CHLD)
– 6 Moniteurs de paramètres physiologiques : 23 112,54€ (USI CHLD)
– 15 Mélangeurs / Oxygénateurs à haut débit nasal : 83 013,06€ (Réa PZQ (5) BioMed(10))
– 7 Vidéos laryngoscopes : 7650 € (Réa Chir Card (1) Urgences Péd (3) Anesth HMV 2) Réa PZQ (off1))
– 20 Tensiomètres automatiques / SaO2 : 28 912,60€ (UDM (2) Unité COVID (15) Cellule médico
  psychologique (1) OD(1) Urgences CHLD (3))
– 138 Equipements de perfusion / Pousse seringue : 152 780€ (Tous services)
– 4 Mobiles de radioscopie : 278 327.54€ (BO HMV (2) BO MFME (1) BO PZQ (1))
– 2 Automates Extraction / Thermocycleur : 86 312€ (Labo Viro)
– 2 Console ECMO : 109 035,78€ (Réa Chir Card)
– 2 Echographes : 129 004,92€ (Réa PZQ, Urgences PZQ)
– 11 Ventilateurs de transport : 213 984.25€ (Réa Chir Cardiaque (1), Réa PZQ (1), SAMU (1),
   Soins Continus3 (1), Urgences CHLD (3), Urgences PZQ (4))
– 20 Ventilateurs de réanimation : 657 105,35€ (Réa PZQ)

L’axe Blanchisserie vise à remettre à niveau les équipements de cet outil de production qui a 40 ans et qui, malgré la robustesse des équipements et la motivation des agents, doit être modernisé. Ce service a d’ailleurs été largement mobilisé durant la crise pour œuvrer aux mesures d’hygiène en garantissant aux soignants la mise à disposition régulière des tenues. Or, habituellement, 60 % d’entre eux préfèrent nettoyer leurs tenues à domicile. De plus, il a contribué au mouvement de substitution Usage unique/ textile sur les blouses en raison de la tension d’approvisionnement.