Cesisma

Principe fondateur : " Jamais la première fois sur le patient "


 

Le CESISMA (Centre d'Enseignement et de SImulation en Santé de la MArtinique)

 

Le CESISMA inauguré en 2016, est le premier centre de simulation en santé des Départements Français des Amériques, et membre de la SOFRASIMS (SOciété FRAncophone de SIMulation en Santé) il est engagé dans un parcours d’amélioration de la qualité et de certification.

Avec le principe fondateur de la simulation en santé « jamais la première fois sur le patient », et autour des valeurs d’humanisme, d’échange, d’aide, d’écoute, de respect, d’empathie et de confidentialité, le CESISMA est le fruit d’une alliance entre le CHU de Martinique, l’UFR de sciences médicales des Antilles et de la Guyane et les instituts de formation en santé de Martinique (IFSI, IFAS, IFMK, IFIBO, ERSF, CESU et IFA).

La simulation permet de combiner les enjeux de qualité et de sécurité des soins, d’éthique et d’amélioration du travail en équipe. Le principe est d’immerger les apprenants actifs en contexte professionnel en les filmant pour qu’ils se comportent le plus naturellement possible en oubliant la présence des apprenants observateurs derrière la caméra. Au décours de cette mise en situation réaliste, le débriefing sera le temps pour analyser et comprendre les actes réalisés, construire les apprentissages en préparant le transfert des acquis de formation en situation professionnelle et ainsi développer les compétences techniques et non techniques.

Notre offre de formation concerne les domaines, femme mère enfant, bloc opératoire, soins critiques, spécialités médicales, consultation d’annonce. Nous développons actuellement l’utilisation des acteurs patients simulés, de la réalité virtuelle et l’installation d’environnement réalistes tel que l’aéromédical.

Le CESISMA a vocation à devenir un laboratoire de formation, d’échange, de coopération caribéenne et de recherche disponible pour tous les professionnels de santé, du secours, et de l’éducation en cursus initial en formation continue et DPC (Développement Professionnel Continu). Un prochain challenge est de se préparer à utiliser la simulation comme outil d’évaluation sommative et certificative.

 

 

ADRESSE

Cité Hospitalière de Mangot-Vulcin

Route du Vert Pré - 97232 Le Lamentin

E-mail : cesisma@chu-martinique.fr

 

CONTACT

Chef de Service : Docteur Guillaume PHILIPPOT

Téléphone : 0596 48 89 58

E- mail : guillaume.philippot@chu-martinique.fr

 

Coordonnateur administratif et logistique : Madame  Elodie ROSAMOND

Téléphone : 0596 48 81 96

E-mail : elodie.rosamond@chu-martinique.fr

 

Secrétariat : Madame Claudine ADENET

Téléphone : 0596 48 86 56

E-mail : claudine.adenet@chu-martinique.fr

 

HORAIRES :

Lundi au vendredi de 8h à 18h

Fermeture annuelle du 1er au 31 août et les 15 derniers jours de décembre.

 

 

Equipe

Organigramme

 

 

Ethique, déontologie, règlement intérieur

 

La simulation est une technique de pédagogie active favorisant un apprentissage contextualisé, authentique et sécurisé.

Son utilisation concrète nécessite l’établissement d’un contrat fictionnel entre l’équipe pédagogique et les apprenants : les cadres, instructeurs et techniciens ont pour devoir de recréer des environnements de soins et de travail les plus réalistes possibles, l’atteinte de cet objectif pouvant être contrarié par des contraintes matérielles ou des incidents techniques, les apprenants  feront preuve de compréhension et d’adaptabilité.  

Au delà de l’absence de risque pour les patients et de risque physique pour les apprenants (une couverture par contrat d’assurance est souscrite par le CHU de Martinique) , l’éthique en simulation est garante de la sécurité affective et émotionnelle des apprenants grâce au respect des personnes, lui-même basé sur les règles de convivialité, de bienveillance et de confidentialité. Une  haute priorité est accordée par les instructeurs à cette considération.

« Dans la simulation tout est faux sauf l’émotion. », ainsi, l’émotion seule « vérité » dans la simulation, ne peut plus que servir les apprentissages et leur rétention à long terme.

S’agissant du respect de la  confidentialité de la séance ou de la session de simulation, les apprenants bénéficient d’un droit à l‘image sur les enregistrements vidéos qui ne seront utilisés qu’à des fins pédagogiques.

« Rien ne sort du centre de simulation. », sans porter réellement de « jugement de valeur », dans le cadre d’une évaluation formatrice (donner de la valeur…) et non certificative, il s’agit bien, d’évaluer soit par auto-évaluation de l’apprenant, puis par évaluation par les pairs puis évaluation par l’instructeur par ordre décroissant d’efficacité, la performance des apprenants actifs.

Il existe une charte déontologique du CESISMA 972, un règlement intérieur du CESISMA 972 affichés dans nos locaux et un règlement intérieur du CHUM. Leur respect, à la lettre et dans l’esprit, s’impose à tous les personnels et utilisateurs de la structure. Le responsable du CESISMA 972 a autorité pour veiller à leur bonne application.

Ethique, déontologie et règlement intérieur conditionnent grandement le plaisir d’apprendre, principal ressort de la motivation des apprenants.

 

 

Formation

Catalogue (calendrier annuel, chapitres généraux, ingénierie de formation à la carte)

 

 

Inscriptions

Modalités d'inscription

Bulletin d'inscription

 

 

Recherche

 

Axes de recherche :

La recherche est vouée à devenir une activité majeure de notre centre de simulation. Ce domaine est impulsé par nos deux coordonnateurs scientifiques, le Pr C. Deligny, et le Pr N. Vénissac.

Plusieurs thèmes de recherche nous intéressent particulièrement au CESISMA.  5 des thèmes identifiés par la SSH (society for simulation in healthcare) en 2011 ont été retenus :

  • Etudes des facteurs influençant les performances humaines individuelles ou en équipe ;
  • Sciences de l’éducation pour la simulation en santé : études des processus d’apprentissage, des caractéristiques, des outils ou des mécanismes d’évaluation utilisés dans le cadre de la simulation ;
  • Evaluation de l’impact de la simulation sur l’évolution des patients : identifier et optimiser les facteurs permettant le transfert des apprentissages de formation en situation professionnelle ;
  • Etude des processus d’apprentissage liés au débriefing ;
  • Etude des processus d’évaluation et de certification basés sur la simulation en santé : formation initiale, formation continue, DPC.

 

Activités scientifiques :

  • Accompagnement et réalisation de travaux de recherche :
    • Proposition de sujets de mémoires DU, DES, DESC et thèses ;
    • Encadrement et direction de mémoires de DU, DES et DESC, et thèses.
  • Posters et communications orales en congrès ;
  • Rédaction et soumission d’articles ;
  • Organisation d’ateliers de simulation en congrès et colloque ;
  • Encadrement de mémoires de master  et thèse en sciences de l’éducation ;
  • Accueil en stage d’étudiant en master et thèse de sciences de l’éducation ;
  • Association entre recherche clinique et pédagogique ;
  • Projets DU au sein de l’université des Antilles (UFR de sciences médicales) : 2020 – 2021.

 

Thème principal de recherche :

Le fil conducteur est la recherche des mécanismes les plus performants pour ancrer les apprentissages et réussir le transfert en situation professionnelle en travaillant sur les compétences :

  • Comment passer des connaissances aux compétences ?
  • Dans quelle mesure le stress peut perturber la prise de décision d’un professionnel compétent ?
  • Comment les compétences non techniques peuvent impacter la qualité et la sécurité des soins ?
  • Comment peut-on évaluer les compétences en simulation ?
  • Comment contrôler l’acquisition de compétences en formation initiale et continue ?
  • Quel est le potentiel de modification des pratiques après suivi d’un programme de simulation ?
  • Quelle ingénierie de formation pour faciliter l’adaptation du professionnel de santé à son poste de travail ?

 

Travaux réalisés de 2016 à 2019 :

  • 1 direction de thèse professionnelle de médecine générale : 2016
  • 1 direction de mémoire DESC Médecine d’urgence : 2017
  • 1 direction de thèse professionnelle de médecine générale : 2018
  • 1 jury de thèse professionnelle de psychiatrie : 2019
  • Communications orales
  • Ateliers congrès
  • 1 poster congrès SOFRASIMS 2019
  • 1 poster congrès ANCESU 2019

 

 

Documentation

Sitothèque :

HAS simulation en santé

SoFraSimS – Société Francophone de Simulation en Santé

Centre de Simulation Angers

Centre de simulation Amiens

NORSIMS Centre de simulation CAEN

Medesim

SESAM

 

 

FAQ

Selon ma profession, à quelle formation puis-je m’inscrire ?

Au début du catalogue, voir le tableau des formations par profession.

 

Dans ma profession, comment devenir formateur en simulation ?

Il existe le programme SIMFORM sur 5 jours. Voir les prochaines dates sur le calendrier. Candidature à poser avec lettre de motivation et CV.

 

Les professionnels de santé libéraux sont-ils concernés par la simulation ?

Oui, la simulation permet d'apprendre des gestes, des procédures et d'exercer les facteurs humains dans un objectif relation patient et d'améliorer le travail en équipe (cabinet de groupe, réseaux...).

 

Les formations utilisant la simulation répondent-elles aux critères du développement professionnel continu ?

La simulation est une méthode pédagogique validée par la haute autorité de santé, elle satisfait les critères DPC en combinant entre autres, évaluation professionnelle continue et apport cognitif.

 

Une session ou une séance de simulation est-elle une épreuve anxiogène à fuir ou à éviter ?  

C'est un vécu le plus réaliste possible, dans une ambiance ludique, bienveillante et confidentielle. Si le stress ne peut être évité bien qu'il nuise parfois à la performance, il favorise surtout les apprentissages et leur rétention !

 

Débriefing en simulation, cela consiste en quoi ?

C'est une réflexion guidée des participants à un scénario court, par un facilitateur à l'aide de pairs observateurs : pour quelles raisons on a fait ou on n’a pas fait, plutôt en équipe, dans un environnement reconstitué de soins ? Ce temps plus long que le temps du déroulement du scénario, le suit immédiatement, il est essentiel car il favorise surtout l'auto-apprentissage... 

 

Quel est le coût d’une journée de simulation au CESISMA ?

La simulation peut être financée par la formation continue de votre établissement, pour certaines sessions par le DPC ou prise en charge personnelle.

 

La formation continue est un droit de chaque salarié ?

Rapprochez-vous de vos cadres, chef de service et du service de formation continu de votre établissement.

 

Est-ce que je vais être mieux soigné ?

Oui, les études montrent que la simulation comme outil d’apprentissage et d’entrainement dans de nombreux cas améliore le travail en équipe, la gestion des situations d’urgence et de crise ainsi que la communication entre les professionnels de santé.