Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI)

 

Le métier d’infirmier

La fonction infirmière comprend l'analyse, l'organisation, la réalisation et l'évaluation des soins infirmiers soit sur prescription médicale, soit dans le cadre du rôle propre infirmier. L'infirmier assure les soins infirmiers avec la collaboration d'aides soignants, d'auxiliaires de puériculture ou d'aides médico-psychologiques qu'il encadre et dans la limite de la qualification reconnue à ces derniers. Il a également un rôle de prévention, d'information et d'éducation à la santé.

L'exercice de cette profession est très varié, il peut se faire dans tous les établissements publics et privés ou le secteur libéral (pour ce secteur, après avoir justifié de 2 ans d'exercice dans un établissement dispensant des soins généraux).

Pour en savoir plus : Code de la santé publique, partie IV, livre III,  titre 1er, chapitre Ier, section 1 : Articles 4311-1 et suivants.

A consulter sur : Détail d'un article de code
(Code la santé publique; taper : "infirmier" dans la recherche par mot ou une expression...)

 

Le concours d’entrée

Qui peut se présenter ?

Il faut être âgé(e) de 17 ans au moins au 31 décembre de l'année des épreuves de sélection. Aucune dispense d'âge ne sera accordée. Peuvent s’inscrire aux épreuves de sélection (concours classique):

  • Les titulaires du baccalauréat français
  • Les titulaires de l’un des titres énonces par l'arrêté du 25/08/1969 modifié ou d'un titre admis en dispense du baccalauréat français en application du décret N°81-1221 du 31/12/1981
  • Les titulaires d’un titre homologué au minimum au niveau IV
  • Les titulaires du DAEU ou ESEU...
  • Les candidats de classe terminale ou préparatoire au DAEU ou BTA (leur admission est alors subordonnée à l'obtention du titre correspondant)
  • Les titulaires du diplôme d’état d’AMP qui justifient, à la date du début  des épreuves, de 3 ans d’exercice professionnel en equivalent temps plein
  • Les candidats justifiant, à la date du début des épreuves, d'une expérience professionnelle, d'une durée de trois ans pour les personnes issues du secteur sanitaire et médico-social (autre que les AS, AP et AMP) et de cinq ans pour les autres candidats, et retenus par un jury régional de présélection chargé d'examiner les dossiers (voir les articles 5 à 10 de l’arrêté du 31 juillet 2009, relatif aux diplôme d’état d’infirmier). L'activité professionnelle susvisée doit avoir donné lieu à cotisation à un régime de protection sociale.

 

Qui peut s’inscrire ?

Peuvent s’inscrire à l’examen d’admission : les titulaires du diplôme d’état d’AS ou d’AP qui justifient, à la date du début  des épreuves, de 3 ans d’exercice professionnel en équivalent temps plein.

Peuvent s’inscrire aux épreuves de sélection spécifique : les titulaires d’un diplôme d’infirmier obtenu hors espace économique européen.
Voir : Arrêté du 31 juillet 2009, relatif aux diplôme d’état d’infirmier

 

Comment s’inscrire ?

Les documents nécessaires sont téléchargeables à partir de la date de retrait des dossiers. Notice d’information+Fiche d’inscription

ATTENTION, IL NE SERA DELIVRÉ AUCUN DOCUMENT PAPIER A L'INSTITUT.

 

Les épreuves du concours :

  • Les épreuves d’admissibilité comprennent :
    • 1 épreuve écrite : cette épreuve consiste en l’étude d’un texte relatif à l’actualité dans le domaine sanitaire et sociale à partir de 3 questions  d’une durée de 2 heures notée sur 20 points
    • 1 épreuve de tests d’aptitude d’une durée de 2 heures notée sur 20 points. Les 2 épreuves sont écrites et anonymes.

Pour être admissible, le candidat doit obtenir à cette épreuve une note au moins égale à 20 sur 40 sans note éliminatoire (note éliminatoire = note inférieure à 8 sur 20 à l'une des épreuves.

  • L'épreuve orale d'admission (dans le cas de l'admissibilité) consiste en un entretien relatif à un thème sanitaire et social d’une durée de 30 minutes maximum et noté sur 20 points.

Pour être admis, les candidats doivent obtenir une note au moins égale à 10 sur 20 à l’entretien. A l'issue de l'épreuve orale d'admission et au vu des notes obtenues aux 3 épreuves de sélection, le président du jury établit une liste de classement. Cette liste comprend une liste principale et une liste complémentaire.

 

  • L' épreuve de l’examen d’admission des titulaires du DEAS ou du DEAP : Elle consiste en une analyse écrite de 3 situations professionnelles d’une durée de 2   heures notée sur 30. Pour être admis, les candidats doivent obtenir une note au moins égale à 15 sur 30 à cette épreuve.

 

  • Les épreuves de sélection spécifiques aux titulaires d’un diplôme étranger d’infirmier : Les épreuves de sélection sont au nombre de 3 :1 épreuve d’admissibilité et 2 épreuves d’admission. L’épreuve d’admissibilité consiste en l’étude d’un cas clinique en rapport avec l’exercice professionnel infirmier. Cette épreuve écrite et anonyme d’une durée de 2 heures, est notée sur 20. Pour être admissible le candidat doit obtenir une note égale à 10 sur 20. Les épreuves d’admission consistent en une épreuve orale et une mise en situation pratique (voir l’article 30 de l’arrêté du 31 juillet 2009). Pour être admis le candidat doit obtenir un total de points au moins égal à 30 sur 60 aux 3 épreuves de sélection.

Les résultats sont consultables sur le site et affichés au siège de l'IFSI (Voir calendrier des épreuves)

Les candidats sont personnellement informés par écrit (LR+AR). Ils doivent donner leur accord dans les 10 jours suivant l'affichage des résultats. Passé ce délai, ils sont présumés avoir renoncé à leur admission.

Pour en savoir plus : Arrêté du 31 juillet 2009, relatif aux diplôme d’état d’infirmier.

 

 

Institut de Formation des Aides-Soignants (IFAS)

 

Le métier d’aide soignant

L’aide-soignant(e) (AS) exerce son activité sous la responsabilité de l'infirmier, dans le cadre du rôle propre dévolu à  celui-ci, conformément à l'article R4311-4 du code de la santé publique. L'aide soignant(e) réalise des soins liés aux fonctions d'entretien et de continuité de la vie visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l'autonomie de la personne ou d'un groupe de personnes.

 

Qui peut se présenter au concours d'entrée en formation ?

Vous devez être âgé(e) de 17 ans au moins à la date d'entrée en formation. Aucune dérogation ne sera accordée. Aucune condition de diplôme n'est requise pour se présenter à l'épreuve d'admissibilité.

 

Le concours d’entrée

Les épreuves de sélection comprennent une épreuve d'admissibilité et une épreuve d'admission.

  • L'épreuve d'admissibilité:

Sont dispensés de l'épreuve d'admissibilité, les candidats titulaires :

  • d'un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV ou enregistré à ce niveau au répertoire national de certification professionnelle, délivré dans le système de formation initiale ou continue français
  • d'un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V, délivré dans le système de formation initiale ou continue français
  • d'un titre ou diplôme étranger leur permettant d'accéder à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu
  • étudiants ayant suivi une première année d'études conduisant au diplôme d'Etat d'Infirmier et n'ayant pas été admis en deuxième année

Cette première épreuve est écrite et anonyme, d'une durée de 2 heures et notée sur 20 points. Elle se décompose en 2 parties : 

  1. A partir d'un texte de culture générale vous devez :
    • Dégager les idées principales du texte
    • commenter les aspects essentiels du sujet traité, à partir d'une question

Cette partie est notée sur 12 points et a pour but d'évaluer vos capacités de compréhension et d'expression écrite.

  1. Une série de 10 questions :
    • 5 questions de biologie humaine
    • 3 questions portant sur les quatre opérations numériques
    • 2 questions d'exercices mathématiques de conversion

Cette partie, notée sur 8 points, teste vos connaissances en biologie humaine et vos aptitudes numériques.

  • L'épreuve d'admission :

Elle concerne les candidats qui ont obtenu la moyenne de 10/20 à l'épreuve écrite, et les candidats dispensés de celle-ci.

Elle consiste en  un entretien de 20 minutes avec un jury, précédé de 10 minutes de préparation. Elle se divise en 2 parties :

  • Présentation d'un exposé à partir d'un thème du domaine sanitaire et social
  • Discussion avec le jury sur la connaissance et votre intérêt pour la profession d'aide soignant(e)

Cette épreuve orale d'admission est notée sur 20 points. Une note inférieure à 10/20 à cette épreuve est éliminatoire.

Au vu de la note obtenue à l'oral, le jury établit la liste de classement. En fonction de votre rang de classement, vous êtes affecté(e) soit sur liste principale, soit sur liste complémentaire. Le bénéfice des épreuves n'est valable que pour l'année du concours.

 

Comment s'inscrire ?

Les documents nécessaires sont téléchargeables à partir de la date de retrait des dossiers (voir calendrier). ATTENTION, IL NE SERA DELIVRE AUCUN DOCUMENT PAPIER A L'INSTITUT.

NOTICE D'INSCRIPTION AU CONCOURS


RESULTATS CONCOURS AS
ADMISSION

 

DROIT COMMUN Liste 1
DROIT COMMUN Liste complémentaire 1

Liste 3 - BAC ASSSP-SAPAT
Liste complémentaire 3 BAC ASSSP-SAPAT

Liste 4 Passerelle
Liste complémentaire 4 Passerelle

 

 

La formation

Vous allez effectuer 10 mois de formation à partir du 1er lundi de septembre afin d'obtenir le diplôme. La formation alterne avec 17 semaines d'enseignements théoriques, sous forme de modules et 24 semaines de stages. Vous disposez de 3 semaines de vacances. Les modules d'enseignements théoriques, dispensés par des formateurs et des professionnels de santé, sont répartis en cours magistraux, travaux pratiques et travaux dirigés. Ils correspondent à l'acquisition des huit compétences du diplôme :

  • Module 1 : accompagnement d'une personne dans les activités de la vie quotidienne (4 semaines)
  • Module 2 : l'état clinique d'une personne (2 semaines)
  • Module 3 : les soins (5 semaines)
  • Module 4 : ergonomie (1 semaine)
  • Module 5 : relation-communication (2 semaines)
  • Module 6 : hygiène des locaux hospitaliers (1 semaine)
  • Module 7 : transmission des informations (1 semaine)
  • Module 8 : organisation du travail (1 semaine)

Les stages cliniques, au nombre de 6, sont répartis en milieu hospitalier et en secteur extrahospitalier.

L'évaluation est réalisée par un contrôle continu qui valide chacun des modules enseignés, ainsi que les compétences acquises en stage.

Pour en savoir plus :

Arrêté du 22 octobre 2005 modifié relatif au diplôme d'état d'aide soignant

 

 

Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie "Annick Labonne" (IFMK)

 

L'admission à l'Institut

Suite à la réforme du Diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute, par arrêté ministériel du 02 septembre 2015, les conditions d'admission par voie de dispense sont les suivantes :

  • Dispenses et modalités particulières de scolarité sous conditions d'admissibilité et admission par le jury compétent pour les titulaires suivants (article 24 de l'arrêté du 02 septembre 2015) :

Peuvent faire acte de candidature, les candidats suivants :

  • Les titulaires d'un des diplômes mentionnés ci-après :

-Diplôme d'Etat d'infirmier
-Diplôme d'Etat de pédicure-podologue
-Diplôme d'Etat d'ergothérapeute
-Diplôme d'Etat de psychomotricien
-Diplôme d'Etat de manipulateur en élecroradiologie médicale et diplôme de technicien supérieur en imagerie médicale et radiologie thérapeutique
-Certificat de capacité d'orthophoniste
-Certificat de capacité d'orthoptiste
-Diplôme d'Etat de formation générale en sciences médicales
-Diplôme d'Etat de formation générale en sciences en sciences Maïeutiques
-Diplôme d'Etat de formation générale en sciences odontologiques
-Diplôme d'Etat de formation générale en sciences pharmaceutiques

  • Les titulaires d'une licence dans le domaine sciences, technologies, santé et les titulaires d'une licence en sciences mention "sciences et techniques des activités physiques et sportives" (STAPS)
  • Les titulaires d'un diplôme reconnu au grade de MASTER

 

Le dossier d'inscription est à déposer auprès de l'institut de votre choix

Il comprend :

  • Une lettre de motivation
  • Un programme détaillé des formations suivies (disciplines et volume horaire)
  • Un curriculum vitae
  • Une copie des titres et diplômes
  • Un certificat médical attestant que l'étudiant ne présente pas de contre-indication physique et psychologique à l'exercice de la profession
  • Une quittance remise par le CFP du CHUM (centre des finances publiques situé bâtiment n°7) attestant du paiement des frais d'inscriptions s'élevant à 250,00€ (deux cents cinquante euros)

 

Inscriptions à partir du Lundi 30 janvier 2017. Clôture des inscriptions : le Lundi 3 avril 2017 à 12h00.

 

Précisions :
Les candidats sont sélectionnés par jury composé du directeur de l'institut, d'un formateur et d'un professionnel accueillant des étudiants en stage et en exercice depuis au moins trois ans.

L'admissibilité se fait sur dossier et l'admission sur entretien. (les entretiens sont planifiés semaine 23).

Pour le candidat admis, le directeur de l'institut, sur proposition de la commission d'attribution des crédits et avis du conseil pédagogique, (comparaison entre la formation suivie et les unités d'enseignement composant le programme du diplôme de masseur kinésithérapeute), attribuera une dispense de suivi avec validation des unités d'enseignement concernées.

Pour tout renseignement complémentaire, prendre contact à l’adresse suivante : secretariat.ifmk@chu-fortdefrance.fr

IFMK
Hôpital Pierre ZOBDA-QUITMAN
CS 90632 - 97261 Fort-de-France cedex
Tél. 0596 55 36 85 - Fax 0596 75 08 80
Mail : secretariat.ifmk@chu-fortdefrance.fr

 

 

Ecole Interrégionale des Sages-Femmes (ESF)

 

Comment entrer à l’école ?

Réaliser, après  le baccalauréat (scientifique de préférence), la première année de médecine (PCEM1-classé parmi les 117 premiers) ainsi que le concours de fin d'année (Cette première année ne peut être recommencée qu'une seule fois).

 

Renseignements :

Ecole de Sages Femmes
Maison de la Femme de la Mère et de l'Enfant CHU de Martinique
CS 90632
97261 FORT-DE-FRANCE Cedex
Tel : 0596 55 69 06 ou 0596 55 69 07